Konnichiwa ! Aujourd'hui je vous propose d'apprendre à faire de Mochi ! Si vous connaissez vous savez comme c'est bon et pour ceux qui découvrent, je vais tout vous révéler sur cette spécialité nippone.

Mochi de Nakatanidou Moji à Nara - photo by Midori

Vous l'aurez surement deviné, le Mochi (se prononce "Motchi") nous vient tout droit du Japon. C'est un gâteau à base de farine de riz gluant. Cette pâtisserie est le résultat du pétrissage du riz gluant cuit, il n'est pas gras, très peu calorique et vegan.  

Il existe plusieurs variantes de Mochi. Le plus connu reste le "Daifuku " qui est fourré de "Anko" (pâte de haricots rouges sucrée). Ensuite nous avons le "Ichigo Daifuku " qui lui renferme une fraise enrobée de Anko, un vrai délice ! Nombreuses sont les saveurs possibles, coco, cacahuète, fruits, Matcha, etc .....

Pour en réaliser (environ 6 Mochi) vous allez avoir besoin de :

  • 80 g de farine de riz gluant
  • 70 g de sucre (blanc ou roux selon vos préférences)
  • 160 ml d'eau
  • de la fécule de pomme de terre ou maïzena

pour la garniture nous allons voir deux saveurs, noix de coco et Ichigo daifuku:

  • de petites fraises
  • du Anko
  • de la confiture de coco
  • de la coco râpée  

Pour la cuisson de la pâte à Mochi il a deux méthodes, à la vapeur ou au micro-ondes.

Matériel méthode vapeur :

  • un faitout
  • un panier vapeur (en bambou pour moi)
  • un contenant qui rentre dans votre panier vapeur
  • un cercle (pour surélever votre panier vapeur si besoin)
  • une fourchette

Matériel méthode micro-onde :

  • un saladier (qui passe au micro-onde)
  • un fouet
  • du film étirable

Pour la farine de riz gluant et le Anko, ces ingrédients sont trouvables en épicerie spécialisées dans l'importation de produits d'alimentation asiatiques.

Allez ! On commence la préparation, pesez vos ingrédients pour la pâte à Mochi. Dans votre récipient, mettez la farine de riz gluant et le sucre, bien mélanger pour homogénéiser les poudres. Ajoutez l'eau et mélangez, personnellement j'ai fini avec les doigts pour enlever les derniers grumeaux puisque mon fouet ne passait pas dans mon récipient.  

Ensuite, place à la cuisson. Personnellement je préfère la méthode plus traditionnelle à la vapeur, en plus je n'ai pas de micro-ondes, donc pour moi c'est panier vapeur en bambou.

Méthode vapeur:

Placez votre récipient dans votre panier vapeur, couvrez et laissez cuir durant 15 à 17 minutes.

Méthode micro-ondes :

Couvrez votre récipient d'un film étirable alimentaire. Mettez au micro-ondes 1 minute à 1000w puis répétez une fois l'opération.

À la fin pour vérifier que votre pâte est bien cuite vous allez constater un léger brunissement de la pâte et sa texture très élastique et collante.

Riz gluant après cuisson - photo by Midori

Place à la fécule ! Le mieux reste la fécule de pomme de terre, celle-ci n'a absolument aucun goût mais si vous avez de la fécule de maïs (maïzena) ça fonctionnera tout aussi bien.

Sur votre plan de travail ou dans une assiette plate mettez une bonne dose de fécule et vider votre pâte à Mochi dessus, recouvrez la de fécule et pétrissez un peu (n'hésitez pas à rajouter de la fécule si besoin).

Ensuite, divisez votre pâte en 6 morceaux égaux et n'oubliez pas de tremper dans la fécule les parties coupées. Prenez un morceau et aplatissez le à la main, positionnez votre garniture (une cuillère à café de confiture de coco ou une fraise enrobé de Anko) et refermez.

Pour fermer un Mochi, prenez tous les bords extérieurs entre vos doigts afin d'avoir comme un petit pochon. Tournez le Mochi sans lâcher les bords et tournez jusqu'à couper le surplus de pâte entre vos doigts puis boulez (rouler en boule) votre Mochi dans la fécule ou dans la coco râpée pour la version coco.

Voilà ! Vous savez tout pour pouvoir préparer vous même vos propres Mochi. N'hésitez pas à varier les saveurs avec des fruits, de la confiture, du chocolat ou autre gourmandises. Bien évidement vos Mochi ne sauront pas de même qualité que ceux que l'on trouve au Japon puisqu'il faut un savoir faire particulièrement bien maîtrisé, mais ils seront tout de même délicieux.

Je vous partage une courte vidéo sur la préparation traditionnelle de Mochi à Nara, voyez vous même la technicité pour faire de beaux et bons Mochi!

J'espère que cette nouvelle recette vous apportera réconfort et saura combler votre gourmandise tout en laissant parler votre imagination gustative.

À bientôt pour un nouvel article et n'hésitez à me partagez vos préparations !

Mata ne - またね

Ichigo Daifuku Mochi - photo by Midori